Où pratiquer le Taekwendo à Toulouse ?

L’art martial du taekwondo vous intéresse de plus en plus ? Cet art martial du sud de la Corée et proche de la pratique du karaté peut être employé tant en self-défense qu’en sport de combat selon les fédérations.

Le nom de cette discipline se traduit par “la voie des pieds et des poings” et se pratique en dojo (dojang) auprès d’entraîneurs confirmés possédant des diplômes reconnus comme le DEJEPS. La découverte des arts-martiaux est enrichissante et offre aux pratiquants, de l’adrénaline ainsi qu’une meilleure maîtrise de soi. Différent du judo, du kung-fu ou de l’aïkido, le taekwondo utilise énormément les coups de pied et ne nécessite pas d’armes. Parmi les sports de combats existants, cette pratique martiale entraîne tant le corps que l’esprit. Accéder à une meilleure connaissance de soi est un objectif important pour les taekwondoïstes. Vous souhaitez découvrir ces mouvements de combat ? Voici quelques adresses à Toulouse.

Taekwondo Toulouse : ces disciplines martiales qui développent force physique et souplesse

Parmi tous les sports de combat qui se pratiquent à Toulouse dans les complexes sportifs, vous avez un faible pour le taekwondo ? Voici quelques adresses qui vous permettront de découvrir les combats au sol dans les règles de l’art :

  • L’ASPTT de taekwondo à Toulouse : découvrez les cours dans un gymnase de Soupetard, adapté à ce type de combat. Vous serez accompagné de professionnels titulaires de C.Q.P et de DEJEPS le mardi ou le vendredi selon la catégorie d’âge des lutteurs (juniors, adolescents ou adultes).

  • L’école des Arts Multiples : une proposition de programmes variés, entre krav-maga, kick boxing, club de judo, kungfu, les pratiquants d’arts martiaux ont la possibilité de pratiquer le taekwondo autant que la savate ou la boxe française. Ce groupe propose un essai gratuit pour découvrir ces nombreux sports. Pour pratiquer, les cours de combat sont proposés tous les jours de la semaine sauf le mardi. Rendez-vous au 38 avenue de Lombez à Toulouse.

  • L’école traditionnelle de Bellefontaine : participer au combat de taekwondo avec cette école c’est découvrir les multiples facettes de cette pratique sportive. L’instructeur enseigne les valeurs importantes au combat, dans le cadre d’une self-défense ou du body taekwondo. Pour découvrir la pratique et obtenir une ceinture noire, il faudra vous rendre au 19 cheminement Francisco de Goya.

La pratique des arts martiaux de ce type est accessible à tous les âges, petits et grands peuvent découvrir les entraînements grâce à un cours d’essai dans une structure adaptée composée de tatamis . Comme dans les arts martiaux japonais ou brésiliens, les techniques de combat requièrent de développer une bonne endurance et une gestuelle soignée. En école d’arts martiaux ou dans des clubs de la fédération française, les pratiquants ont tout le loisir d’améliorer leur condition physique et leur réactivité. Les pratiques martiales sont très intéressantes sur de nombreux plans. Il est possible de les découvrir de plus près lors d’évènement comme un festival des arts martiaux où des démonstrations sont proposées régulièrement. Parmi les disciplines associées, entre les arts martiaux chinois, les arts martiaux japonais ou Sud-Coréens, on pense au Ju-jitsu d’origine japonaise pratiqué à l’époque Edo par les samouraïs ou au Tai-Chi d’origine chinoise. De la même façon, on compte des pratiques comme le Kendo avec l’usage d’un sabre, le Jiu-jitsu brésilien ou le Krav maga.

Pourquoi devenir un pratiquant d’arts martiaux ? Quelles sont les valeurs et la richesse du Taekwondo ?

Créé d’un mélange de culture et de politique, le Taekwondo regroupe des écoles d’art du combat sud-coréennes qui s’inspiraient de cours de karaté shotokan (art martial japonais). Sur le plan politique, une propagande forte qui prônait un certain nationalisme a apporté à ce sport de contact, une notoriété grandissante. Face à la présence japonaise en Corée du Sud et aux tensions avec la Corée du Nord, les combattants amateurs de taekwondo en ont fait une grande fierté. Deux écoles se disputent cette pratique aujourd’hui encore, l’ITF et la WTF. Au-delà de la gestion de la respiration et du renforcement musculaire que les postures et la gestuelle apportent, ces fédérations tendent à mettre en valeur l’histoire de la Corée du Sud et ce que les cours d’arts martiaux peuvent représenter.

Les compétiteurs de taekwondo peuvent, depuis peu, participer aux jeux olympiques. Ce style de combat est désormais très populaire et plaît un large public. Pratiquer les arts martiaux peut se faire partout en France, à Toulouse vous trouverez des cours adaptés à vos attentes. Vous pourrez apprendre à maîtriser les percussions de coups de pieds et de poings selon les coutumes qui perdurent de siècle en siècle. Contactez un expert en arts martiaux et lancez-vous auprès de pratiquants d’arts martiaux passionnés pour profiter de superbes techniques d’autodéfense, des spécificités de différentes disciplines liées au combat au sol.